Eviter les ampoules dues aux marches avec des rangers

Les ampoules sont vraiment une plaie pour un militaire professionnel. Il faut tout faire pour les éviter. Le pied est précieux pour le soldat qui repose tout son corps dessus. Avec des ampoules, la douleur empêche de se mouvoir comme d’habitude et peut poser de graves problèmes surtout en mission. Il faut donc veiller par tous les moyens à ne pas avoir d’ampoules aux pieds.

Des techniques efficaces pour certains militaires

Certains soldats de l’armée française utilisent des techniques particulières pour protéger les pieds. Celles-ci sont propres à chacun et ne sont pas forcément efficaces pour tout le monde. En cas de problèmes d’ampoules, il convient de tester différentes techniques pour trouver le moyen le plus efficace de se protéger.

– De bonnes chaussettes

La première chose est de porter de bonnes chaussettes. Il faut des modèles épais en général mais tout dépend de la personne. Certains apprécient les modèles en coton.

La seconde technique consiste à associer deux paires de chaussettes. Cela n’est pas conseillé mais certains y trouvent leur compte alors pourquoi ne pas tester ?

chaussette militaire

– Le talc

L’utilisation de talc peut être une solution. Il présente l’atout de réduire les frottements mais aussi d’absorber l’humidité dans la chaussure.

– Des rangers de qualité

Outre les chaussettes, l’autre accessoire porté aux pieds sont les rangers. Il faut donc que celles-ci soient parfaites. Si les rangers fournies par l’armée françaises semblent être la cause de douleurs aux pieds, il ne faut pas hésiter à en commander d’autres. Beaucoup de clients de Projet13 montent en gamme avec des modèles de la marque Magnum pour justement avoir une meilleure qualité, une plus grande souplesse et éviter ainsi les ampoules et autres inflammations aux pieds.

rangers haut de gamme

– Travailler les chaussures

Avec une nouvelle paire, attention tout de même aux premiers jours. Il faut laisser du temps aux chaussures rangers de se faire. Il faut les porter en alternance avec d’anciennes chaussures pour travailler les rangers tout en habituant les pieds.

– « Casser » les rangers

Une technique radicale consiste à « casser » les chaussures pour assouplir la tige. Cette méthode semble risquée car il faut réussir à assouplir la semelle sans non plus démolir complètement la chaussure. Il est préférable de choisir dès le début un modèle souple de rangers pour éviter d’en passer par là.

– Entretenir les chaussures quotidiennement

Il ne faut pas hésiter non plus à appliquer de la graisse pour assouplir le cuir. C’est une bonne méthode qui doit être effectuée dès l’achat et ensuite régulièrement.

Attention tout de même à l’humidité. Si les chaussures sont très humides après une marche sous la pluie ou dans un terrain humide, le cuir va se redurcir. Il faut enlever l’humidité rapidement. Pour cela, une technique consiste à mettre du papier journal à l’intérieur des chaussures.

L’important est vraiment de conserver un cuir souple. La graisse de phoque est très bien pour cela mais certains conseillent l’utilisation de l’huile de pied de boeuf. Ensuite, il ne reste plus qu’à appliquer un cirage noir pour avoir de magnifiques rangers militaire !

Ce contenu a été publié dans Chaussures militaires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Eviter les ampoules dues aux marches avec des rangers

  1. Donon Sylvia dit :

    J’ai acheté des rangers Magnum Elite Spider 8.0, cela en valait la peine, je n’ai jamais eu d’ampoules, comme j’ai un petit pied j’ai aussi été très contente de trouver ma pointure soit du 35 !!!!!

  2. Phil dit :

    On peut aussi mettre les chaussettes a l envers : les coutures se trouvant ainsi a l extérieur évitent le frottement avec les doigts de pied. Si ampoules, la bonne vieille méthode : du fil et une aiguille traversant de part en part l ampoule en laissant s écouler le liquide le long du fil ( asséche la peau sans l enlever pour mieux réparer).

  3. Castel dit :

    Quand j’étais a l’armée, les anciens me disaient de faire des entailles avec des lames de rasoir aux talons et aux gros orteils …Il faut avoir le courage de le faire ,mais c’est assez efficace ..Il faut savoir que les « ampoules » sont dues a la transpiration ,et avec l’échauffement des rangers sur la peau ,la peau se tanne comme du cuir,et la transpiration ne s’évacue plus car la peau devient imperméable ce qui provoque des « ampoules » en fait ce n’est que de l’eau ..Surtout ne pas enlever la peau ,car ensuite c’est un véritable supplice car l' »ampoule » devient une plaie ouverte avec toutes les douleurs et contagions que celà peut engendrer …Si il y a « ampoule » il faut la percer avec une aiguille et faire évacuer l’eau tout en la séchant .avec un linge propre…Normalement dans les 24 heures tout rentre dans l’ordre .

    • charles dit :

      juste un détail, le pu qui l’y a dans les ampoules n’est pas de la transpiration mais une substance que le corps crée pour évité justement le frottement sur le « pied » (le corps crée une protection contre l’irritation) c comme un airbag sur le « pied »
      voila bisous

  4. HEISER dit :

    Bonjour,

    Il existe à la vente des chaussettes spéciales anti-ampoules.
    C’est en réalité deux paires de chaussettes cousues ensemble.
    Pour en avoir acheté, je peux vous dire que le résultat est parfait, et pour cause j’ai déjà fait plus de 6000 kms à pied, car je suis un grand marcheur, je suis adhérent aux marathons organisés dans les marches de la Fédération FRançaise de Marche Populaire.
    A vous de juger !!!

  5. PB dit :

    Mon métier m oblige à porter des rangers tous les jours. Des pieds habitués à porter des rangers souffrent moins que des novices. Quand mes rangers sont neuves je les casses, j utilise de la graisse assouplissante et enfin si je dois partir en manœuvre j utilise deux paires de chaussettes. Une épaisse et une fine en fil d Écosse pour que la friction se fasse entre les deux chaussettes et non entre ma peau et la chaussette. Jamais eu d ampoule en utilisant ces astuces.

  6. Modsolo dit :

    Bonjour,

    Une vieille expérience des rangers de dotation a démontré que la technique des deux paires de chaussettes (la première très fine, la soie est idéale ou le polypropylène) est (était) idéale.
    Depuis l’apparition de VRAIES chaussures de marches utilisables en OPEX (mais pas pour tout le monde), le problème des ampoules est considérablement réduit.
    Hygiène irréprochable des pieds indispensable, talc pour sécher, mais parfois porter les chaussures plusieurs jours de suite est inévitable, lavage ou au moins rinçage des chaussettes, et surtout qu’elles soient bien sèches … Les pansement à base d’hydrocolloïdes (Compeed ou autres marques) sont inégalables. A utiliser préventivement (l’idéal), mais ils cicatrisent également très bien des ampoules déjà formées (à laisser en place au moins deux jours avant renouvellement).
    Les nouvelles générations de chaussettes « multizones » sont intéressantes mais pas totalement efficaces. et surtout pas de chaussettes en coton qui n’évacuent pas la transpiration !

  7. Masala dit :

    J’ai trouvé des chevillières spéciales pour les ampoules du talon.Le site c’est PODOSOLUTION. Génial.

  8. Hubert dit :

    Bonjour,
    Je ne fais pas d’assez grande balade, pour déclencher des ampoules, mais, ce qui est sûr, c’est que, depuis que je chausse des Magnum, je n’ai plus de douleur aux pieds, comme avec d’autres chaussures de randonnée.
    Les Magnum sont très confortables.
    Je choisis des chaussettes assez épaisses.

  9. Gardiol dit :

    technique deux paires de chaussettes une fine en coton ou fils la deuxieme epaisse
    laine pa exemple .
    Les frotements se font entre les chausettes et non entre la chausette et la peau du pied
    si problemes de transpiration et /ou de mauvaises odeur et donc plus ou moins echauffement et ampoule ne pas employer de talc cela ne sert a rien !
    employer de l’acide borique on l’achette en pharmacie.
    employé pour le lavage des yeux ce produit est innofencif mais evite la fermentention,
    une cuillere a café dans les chaussettes pendant un mois chagement de chausettes propres tous les jours.
    recommancer le traitement a chaqque reprise d’odeur et d’echauffement cela ne pouvant revenier que des mois ou des années plustard

    • Modsolo dit :

      ne pas employer de talc cela ne sert a rien !

      Le talc sert à sécher en frottant les pieds avec les mains ou une serviette sèche. Mais on doit l’essuyer soigneusement avant de remettre les chaussettes (il absorbe parfaitement bien l’humidité mais si on le laissait dans les chaussures cela finirait par produire l’inverse de l’effet attendu : macération …

    • Sammy dit :

      Attention, l’acide borique n’est pas franchement inoffensif, il est en fait classé CMR, plus précisément reprotoxique.
      Cela dit, c’est un très bon désodorisant pour chaussures.

  10. Christophe OUARY dit :

    Moi j’ai utilisé la technique des deux paires de chaussettes , une fine et une plus épaisse , jamais une ampoule
    Cordialement

  11. Sébastien dit :

    Bonjour,

    Je suis un adepte de la marche extrême. J’ai réalisé plusieurs marches de nuit sur des distances de 80 à 140 km imposant de passer 1 ou 2 nuits sans sommeil en plus des jours quotidiennes.

    Les ampoules sont effectivement une plaie aux 2 sens du termes, mais il n’y a pas que ca. Sur de longues marches, notamment sur la route, le pied prend des coups à cause de la marche répétée. Aux ampoules, s’ajoutent les hématomes aux pieds, les chocs aux genoux et aux hanches. La chaussure doit être telle que décrite dans cet article, mais doit également avoir un amortissement optimal pour éviter ces fameux chocs répétitifs.
    A ce jour je n’ai trouvé aucune paire de chaussure à la hauteur de mes défis !
    Si vous souhaitez des éléments sur les marches que j’ai fait, voici 2 liens:

    http://www.ouest-france.fr/mobilacteurs-sebastien-marche-toute-la-nuit-pour-parcourir-80km-2858065

    https://www.facebook.com/pages/Cesson-S%C3%A9vign%C3%A9-Arzon-133-km-48h-sans-dormir/1405802829710716?ref=hl

    Sébastien

  12. Kabeuy dit :

    Chaque pied est différent et pour éviter les ampoules il faut avant tout se connaitre. Certains en mettant deux paires de chaussettes n’ont pas d’ampoule (c’est mon cas) mais pour d’autres cette technique provoquera l’inverse. Toutes vos astuces que j’ai pu lire sont bonnes et il faut les testers pour savoir laquelle conviens le mieux au type d’activité (marche en milieu humide, désertique ou enneiger) et de morphologie de chacun.
    Pour ma part les meilleurs techniques pour de longues marches sont: doubles chaussettes ( 1 paire type tennis et une paire type montante) hygiène du pied – qualité de la chaussure et surtout entretien par graissage et cirage et éviter par tous les moyens de se mouiller les pieds c’est souvent fatal pour les ampoules

  13. Ping : Laçage des rangers | Le Blog de P13

  14. jc dit :

    j’ai une autre technique qu’un collègue ma confié, elle reprend le principe des 2 paires de chaussettes sauf que au lieu d’avoir une première chaussette fine au contact de la peau, il faut mettre des bas (sorte de collans, rayons fille biensure).
    Pour être honnête je n’y croyais pas du tout, pourtant lors d’un stage d’aguérissement de 3 semaines dans les alpes (sac a 30kg avec une routine d’au moins 1000m de dénivelé par jour), j’ai expérimenté cette technique, et malgré la sensation de flotter dans ses rangers avec un arrière gout d humidité, je n’ais eut aucun souci de pied pendant les 3 semaines, je vous reccomande fortement d ‘essayer (prévoir plusieurs bas de change car la durée de vie d’un colan n’est pas trés longue, max 3 jours avant d’avoir un gros trou au niveau de l’orteil).
    Soyez moins bête que moi qui ne voulais pas y croire et surtout passer pour un clown à mettre des bas devans les copains, essayer et demandez à vos pieds.

  15. panossian serge dit :

    Un bon remède pour ne pas avoir d’ampoules.
    Laver les pieds, bien les sécher, puis frictionner avec de la poudre PAPS vendue en pharmacie pour trois francs six sous

  16. Pascal dit :

    Bjr,
    Je recommande, en cas d’utilisation de talc, un talc « intelligent » contenant de la poudre de calendula, une plante antiseptique et cicatrisante. Il y en a dans certains talcs pour bébé, ou la fameuse poudre TKC [ Talc, Kaolin (anti-acide), Calendula ]. Tout ça en parapharmacie.
    Les chaussettes anti-ampoules sont très bien. Surveillez votre hydratation aussi, c’est capital, tout comme l’alimentation car avec un organisme en acidose, bonjour les dégâts. Les chaussures en Gore-Tex sont d’avenir car les rangers en cuir, c’est bien mais obsolète. Les miennes, je les ai faites à mes pieds, mais bon… Les chaussures modernes sont souples, légères, très solides et ça respire intelligemment !

  17. Georges dit :

    Militaire pendant 25 ans j’ai servi dans les Troupes de Marine j’ai été chef d’équipe chef de groupe,et chef de section .Notre mode de déplacement lors de missions étant à pied , je connais le PB des ampoules qui gênent considérablement les déplacements que ce soit sur le plan physique que moral . Il m’est arrivé de faire des raids de 100 km en deux nuits et d’avoir des ampoules après trois km il me restait encore ,70 km à faire et chaque fois que le pied touchait le sol c’était une horreur . Il suffisait que la chaussette soit mal placée et l’ampoule apparaissait . J’avais à l’époque tout essayé y compris , sur les conseils d’un Ami qui était Gendarme de haute montagne qui constitué à faire un bain de pieds dans une bassine avec de l’eau
    et du formol qui avait pour effet de durcir la peau de la plante des pieds .
    Jusqu’au jour étant affecté comme instructeur , à l’école des Sous Officiers de St Maixent nous discutions avec un Colonel des Parachutistes (qui a d’ailleurs terminé Général patron des Troupes de Marine ) des problèmes d’ampoules celui -ci mes dit qu’avant de partir en mission il protégeait ses pieds avec une bande d’elastoplast de 7 cm de largeur en partant , des orteils et cela jusqu’à la cheville . J’ai testé et je n’ai jamais eu d’ampoules que ce soit dans les raids en centre d’entraînement commando
    plus rien . Pour plus d’efficacité A) raser les poils y compris aux chevilles (plus facile pour l’enlever.B) Le faire faire par un camarade afin d’éviter les plis ou autre il faut que cela soit régulier .C) Lors de la mise en place ne pas tirer sur la bande pour ne pas comprimer le pied .D) Pendant toute la durée de la marche , ne pas laver les pieds et retirer la bande à l’arrivée . Résultat garantie

  18. Georges dit :

    Militaire pendant 25 ans j’ai servi dans les Troupes de Marine j’ai été chef d’équipe chef de groupe,et chef de section .Notre mode de déplacement lors de missions étant à pied , je connais le PB des ampoules qui gênent considérablement les déplacements que ce soit sur le plan physique que moral . Il m’est arrivé de faire des raids de 100 km en deux nuits et d’avoir des ampoules après trois km il me restait encore ,70 km à faire et chaque fois que le pied touchait le sol c’était une horreur . Il suffisait que la chaussette soit mal placée et l’ampoule apparaissait . J’avais à l’époque tout essayé y compris , sur les conseils d’un Ami qui était Gendarme de haute montagne qui constitué à faire un bain de pieds dans une bassine avec de l’eau
    et du formol qui avait pour effet de durcir la peau de la plante des pieds .
    Jusqu’au jour étant affecté comme instructeur , à l’école des Sous Officiers de St Maixent nous discutions avec un Colonel des Parachutistes (qui a d’ailleurs terminé Général patron des Troupes de Marine ) des problèmes d’ampoules celui -ci mes dit qu’avant de partir en mission il protégeait ses pieds avec une bande d’elastoplast de 7 cm de largeur en partant , des orteils et cela jusqu’à la cheville . J’ai testé et je n’ai jamais eu d’ampoules que ce soit dans les raids ou en centre d’entraînement commando
    plus rien . Pour plus d’efficacité A) raser les poils y compris aux chevilles (plus facile pour l’enlever.B) Le faire faire par un camarade afin d’éviter les plis ou autre il faut que cela soit régulier .C) Lors de la mise en place ne pas tirer sur la bande pour ne pas comprimer le pied .D) Pendant toute la durée de la marche , ne pas laver les pieds et retirer la bande à l’arrivée . Résultat garantie

  19. MICHON Yves dit :

    Personnellement j’ai fait des randonnées de 28 à 30 km en terrain varié et montagne, je me badigeonne avec de la creme NOK à prendre en pharmacie.
    Avant une randonnée (qq jours avanr) passer du jus de citron et la veille passer dela creme et la faire pénétrer,puis le matin se badigeonner les pieds largement, et mettre des chaussettes relativement epaisses san couture de preference. ET EN GENERAL Je n’aipas eu de probleme j’ai maintenant 83 ANS ET LACOMBINE FONCTIONNE toujours bien qu’ayant une prothèse du genou je marche moins.
    Yves MICHON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *