Comment remplir son sac à dos lors d’une mission extérieure ?

Les préparatifs avant de partir en mission extérieure passent par la préparation des sacs. Cela peut-être délicat car il faut respecter les 60 kg réglementaires. Il convient de faire des choix entre le matériel obligatoire et celui désiré pour que le « séjour » soit plus agréable.

Répartir les affaires en différents paquetages

L’équipement se compose en quatre bagages. Le premier est un grand sac, ensuite un sac à dos, une chasuble et enfin une musette. L’objectif est de répartir correctement les affaires pour pouvoir se séparer de certains paquetages non-vitaux à tout moment.

sac-militaire-camouflage-147lLe grand sac dit « alpha » permet de ranger les vêtements et équipements militaires avec le matériel de bivouac. Le sac à dos est quant à lui orienté plus opérationnel. Tout ce qui a rapport avec le tir se range dans la chasuble. Quant à la musette, ce sont les effets personnels qui s’y trouvent. Cela concerne les vêtements de rechange comme les affaires de toilettes.

Un équipement très professionnel en somme mais, sur le terrain, les soldats peuvent retrouver encore d’autres matériels comme le gilet pare-balles, un casque vectra, un sac combat et éventuellement un équipement « grand froid ».

L’importance du sac à dos

Le sac à dos est un objet précieux pour le militaire. C’est celui qui contient les éléments indispensables pour l’opération. Il permet de transporter ce nécessaire tout en pouvant se déplacer rapidement une arme à la main.

Le sac à dos doit être modulable pour permettre d’y attacher d’autres produits nécessaires à la mission. Sa structure doit permettre de sortir certains équipements très rapidement et facilement. Un sac avec plusieurs cavités est donc à privilégier.

Dernièrement nous vous présentions les photos notice sur le blog.

Sac-SD100_avant-apres

Celles-ci vous permettent de mieux voir les équipements spécifiques d’un produit. Pour un sac à dos (voir l’illustration précédente), cette fonctionnalité pointe du doigt les points forts du modèle comme ici ses poches latérales détachables ou encore sa polyvalence en transformant ces poches en des musettes. Retrouvez dans notre rubrique des sacs à dos pour militaires de nombreuses références avec de telles photos notice mettant en avant des qualités précieuses pour l’utilisation qu’en fait un soldat.

Que contient le sac à dos ?

Outre le matériel militaire classique d’intervention, quelques objets de base sont nécessaires lors d’une Opex :

  • Couteau
  • Lampe torche
  • Cordes, mousqueton, rubans
  • Nourriture, eau
  • Carte, boussole
  • Jumelles
  • Radio
  • Des habits pour se protéger du froid (gants, parkas, polaire, …) ou de la pluie (imperméable, poncho, …)
  • Crème solaire
  • Trousse de secours

Conseils

Si l’exigence militaire veut une telle répartition, d’autres choix sont à faire et pour que tout se passe au mieux, il est judicieux de suivre des techniques utilisées en randonnée.

– Equilibre latéral de la charge dans un sac à dos

Sac-rando_repartition-poidsLe premier conseil concerne la répartition de la charge. Il faut absolument qu’il n’y ait pas de différence flagrante entre la partie gauche et la partie droite du sac à dos. Un équilibre latéral est une obligation pour pouvoir porter plus facilement un sac à dos lors de longues marches. Dans la cas contraire, des traumatismes peuvent survenir mais ce n’est pas tout. Une chute peut être provoquée par un léger déséquilibre amplifié par une charge pas équilibrée.

– Répartir les affaires lourdes

L’autre point concernant la charge est d’avoir les affaires les plus lourdes au coeur du sac c’est à dire sur la partie collée au dos et au milieu. Le schéma présenté ici permet de bien le visualiser.

– Adapter ses équipements à ses besoins

Si le principe est d’avoir toujours avec soi le nécessaire en cas de coup dur, il faut aussi faire des choix pour avoir un sac à dos léger. Ainsi, il faut peser le pour et le contre et peut-être éliminer certaines articles. Si le climat est doux même la nuit, un simple coupe-vent imperméable suffit alors que si les nuits sont très fraîches, un parka avec polaire semble tout indiqué.

– Alléger son sac à dos en portant un gilet tactique

gilet-tactique-assaut-militaire-camouflage-ceLe dernier conseil est une évidence pour tout soldat. Le port d’un gilet tactique permet de réduire la charge dans le sac à dos. Comme il permet de ranger radio, couteau, munitions, ce sont des objets relativement lourds qui sont transférés. De ce fait, le poids est mieux équilibré entre l’avant et l’arrière et les équipements se trouvent à proximité des mains. Un gilet tactique est donc fortement appréciable lors de telles longues sorties extérieures.

Ce contenu a été publié dans Accessoires militaires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *